Un Gaou cherche l’amour #2

Comme je vous le disais dans mon dernier billet, me retrouver sur le marché après plus d’une décennie sans draguer et le tout dans un pays étranger,  ce n’est pas si facile que ça. Aujourd’hui je vous propose de partager avec vous les grands moments de solitude que j’ai vécus lorsque je me suis engagée sur la route des rendez-vous amoureux.

 

 

Lost in translation…
Je l’ai rencontré sur mon lieu de travail, il est anglophone, on travaille dans le même immeuble mais pour des entreprises différentes.  J’ai toujours trouvé qu’il avait un corps de malade ce petit je ne sais quoi qui le rendait intéressant. Comme je vous le disais dans mon précédent  billet, ici, ce sont les femmes qui font le premier pas de ce que j’ai compris. J’ai donc pris mon courage à deux mains et je lui ai proposé d’aller diner. Le RDV se passait merveilleusement bien, on a discuté et il m’expliquait qu’il voulait une relation sérieuse et qu’il en avait marre des histoires sans lendemain et autres plans cul; je lui ai dit que c’était parfait parce que moi aussi j’en avais marre qu’on me propose des trucs pas sérieux. A la fin du repas je lui proposé de passer chez moi pour finir la soirée devant un film car il n’était vraiment pas tard et il disait qu’il avait envie qu’on prolonge le RV. Je n’avais aucune arriere pensée; j’ai voulu jouer les nanas cool et j’ai utilisé l’expression  Netflix and Chill que j’avais déjà entendue dans la bouche d’un ami. Il a poliment décliné mon invitation et ne m’a jamais rappelée. Quand je l’ai recroisé quelques jours après il était super distant… Je n’ai appris que bien plus tard que l’expression Netflix and Chill est le nom de code que l’on utilise ici pour proposer un  plan cul…

Fils a maman…
Je l’ai croisé dans un magasin, il  n’arrêtait pas de me regarder et je le trouvais super mignon. Je suis donc allée lui parler et j’en ai profité pour lui glisser mon numéro. Il m’a tout de suite envoyé des messages et nous avons rapidement décidé d’aller boire un verre  histoire de mieux faire connaissance. Le jour J je me suis mise sur mon 31 et je me suis rendue  au bar et j’ai attendu…il n’est jamais venu. Je lui ai envoyé plusieurs messages pour savoir jusqu’à quelle heure il comptait me laisser dessécher et il ne m’a jamais répondu ce soir-là. J’ai reçu un message quelques jours plus tard. Il m’expliquait qu’il vivait avec sa mère qui avait refusé de lui prêter sa voiture et qui lui avait conseillé de ne pas sortir. Maman considérait que sortir boire un verre  avec moi c’était être infidèle à sa petite amie.
J’ai bloqué son numéro tout de suite après avoir reçu ce message …

C’est l’asphalte que je préfère…
Je le croise souvent à l’école de Mam’zelle G et j’avais  entendu deux autres mamans dire qu’il était célibataire.  Je ne sais pas si c’est à cause de son physique avantageux mais il m’intimidait vraiment. J’ai donc décidé de  prendre mon courage à deux mains et d’aller lui parler. J’ai voulu tenter ma chance un jour à la sortie de l’école. Je me suis bien sapée, talons aiguilles, décolleté scandaleux; je guettais tranquillement son arrivée. Je voulais le coincer juste avant  que nous ne récupérions nos progénitures respectives. Au moment où je me dirigeais vers lui d’un pas assuré, j’ai glissé et je me suis étalée au sol comme une merde. Mam’zelle G est arrivée à ce moment précis et a crié assez fort pour qu’on l’entende sur Jupiter «  CA VA MAMAN ? OH LA LA TU ES TOMBEE ?!? TU AS PERDU TA CHAUSSURE ET ON VOIT TA CULOTTE » …
J’ai vu l’objet de ma convoitise s’éloigner avec un sourire narquois aux lèvres alors que je ramassais ma chaussure, ma progéniture et le fond de dignité qui me restait. Je me suis dirigée clopin clopant vers ma voiture et j’ai définitivement fait une croix sur ce sexy papa solo…

Une histoire de café…
J’allais à OKA (une plage du coin)  avec une amie. Nous avions décidé de passer la journée là-bas.  Nous voulions emporter  des cafés et des vivres afin de profiter au maximum de  la journée. Elle s’occupait des cafés et moi des courses pour gagner du temps. Comme j’allais à la plage et que j’allais me tartiner de crème solaire de toute façon, j’avais fait l’impasse sur la crème hydratante les vrais savent pourquoi c’est grave  j’avais mis un short en jean délavé, T-shirt avec un col prêt à prendre sa retraite, le maquillage était aux abonnés absents et les cheveux en grève. Bien évidemment,  il a fallu que je croise cet  homme magnifique  à ce moment précis. Je n’aurais pas pu le croiser la veille quand je ressemblais à quelque chose! Il fallait que ça arrive alors que je maitrisais le look de la défaite. On s’est croisés au rayon légumes, je m’en souviens parce que j’avais fait la fille passionnée par les choux fleurs. Il a pris une aubergine, m’a souhaité une bonne journée, a souri et s’en est allé.  Je suis partie retrouver  mon amie ;  je lui racontais ma mésaventure quand il est passé devant le café, elle m’a dit « tu devrais aller lui donner ton numéro, vu ta dégaine, tu n’as plus rien à perdre anyway » on a les amis qu’on mérite. J’ai décidé de suivre son conseil, j’ai noté mon numéro sur le gobelet de café, (je n’avais rien d’autre), je l’ai rattrapé, je lui ai donné et je suis repartie sans rien dire.  Je me disais que ce serait vraiment un miracle s’il rappelait.

Effectivement, il n’a jamais rappelé…

Plusieurs jours après, j’ai reçu le message suivant  : « Hello, Miss Coffee Cup, on s’est vu au  supermarché, tu n’as pas mis ton prénom sur le gobelet. Ça te dit qu’on aille boire un verre?»

 

 

Source de l’image ici

Publicités


Catégories :Une vie de Gaou

Tags:, , , , ,

3 réponses

  1. Tu nous laisse sur notre faim, Miss Coffee Cup 🙂

  2. Merci de m’avoir appris l’expression Netflix and chill ! Je saurai à quoi m’attendre maintenant !

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :