Vivre au Canada entre mythes et réalité #1

Ça va bientôt faire 5 ans que je vis au Canada. J’ai moi-même du mal à croire que j’ai passé 5 longues années dans ce pays tant c’est passe à une vitesse incroyable. Je ne veux même pas parler de toutes ces choses extraordinaires qui me sont arrivées en 5 ans et qui ont profondément changé la personne que je suis. Même si ma vie a complètement change en 5 ans et change encore, j’ai souvent l’impression d’avoir quitté la région parisienne hier. On reviendra sur cette incroyable aventure qu’est l’immigration dans un billet /bilan à venir prochaine sur le blog.
Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous les mythes et les réalités que j’ai pu expérimenter depuis que je vis ici.

 

Comme tout immigrant qui se respecte, j’ai eu vent de pas mal de « on dit» sur mon pays d’accueil. Avant de quitter la France, quand j’annonçais mon projet d’immigration, les gens me racontaient des choses qu’ils avaient entendues, vues, lues sur le Canada. Certains de ces commentaires revenaient tellement souvent que j’ai fini par y croire voulu écrire un billet et voir si elles se sont avérées vraies ou fausses.

Je vais répéter une énième fois pour ceux du fond qui ont du mal avec le second degré ou qui n’ont pas renouvelé leurs pince-nez depuis le 18e siècle, il s’agit de mon expérience, mon vécu qui est par conséquent unique. Mon blog est un blog d’humeur qui relate mon vécu. Ce n’est ni un blog participatif, ni un magazine sociologique et il n’a pas vocation à servir de support à une quelconque étude scientifico-sociologique. Maintenant qu’on abordé et clarifié ce détail, on peut entrer dans le vif du sujet. C’est parti pour ma petite liste de mythes et de réalités !!!

Il y a des villes souterraines, on y vit l’hiver…
Mythe. Même si j’aimerais de tout mon cœur prendre une carte de membre auprès de la faune édaphique l’hiver et rester au chaud, on ne vit pas dans des villes souterraines parce qu’il n’y en a pas. Il y a quelques passages souterrains (à Montréal notamment) mais du peu que j’ai vu, l’hiver on est quand même obligé de mettre le nez dehors à mon grand désespoir.

C’est un pays magnifique …
Réalité. Les paysages sont vraiment grandioses. Je n’ai pas encore eu la chance de traverser le Canada de long en large mais le peu que j’ai vu m’a vraiment impressionnée. Je trouve d’ailleurs que les cartes postales et autres images ne rendent pas justice aux paysages magnifiques que j’ai eu la chance de voir. La nature est luxuriante et s’étend souvent à perte de vue. C’est vraiment impressionnant.

On parle français là-bas…
Mythe et réalité. Je m’explique oui le Canada est un pays où il y a des francophones mais on y parle aussi anglais. D’ailleurs le pays a deux langues officielles. Et en fonction de l’endroit où vous vous trouvez, les gens ne seront absolument pas bilingue et ne parleront qu’une seule de ces deux langues. J’ai rencontré des personnes adultes je précise parce qu’on vous connait ici nées à Montréal qui ne parlent pas un mot de français. On ne parle pas que français d’ailleurs si vous croisez le subjonctif dites-lui que je le cherche depuis 5 ans partout au pays de Candy icitte / là-bas.

La nature n’est jamais très loin…
Réalité. C’est d’ailleurs très déstabilisant pour la citadine que je suis. Je vis en ville mais les parcs ne sont jamais loin. En plus, je croise toute sorte de faune locale. Je ne vais pas revenir sur les écureuils ou mes compatriotes qui les prennent en photo qui font partie du paysage urbain. Il y a quelques semaines j’ai trouvé une moufette dans mon jardin et avant ça, j’ai croisé un coyote sur le parking ouh le vilain anglicisme de mon lieu de travail et pas loin de chez moi.

La qualité de vie est meilleure qu’en France…
Mythe et réalité. Tout dépend du domaine dont on parle. Si pour vous la qualité de vie c’est de vous faire soigner rapidement de manger du fromage pas cher alors c’est un mythe. Si vous voulez être proche des écureuils c’est une réalité. Je caricature un peu mais ce que je veux dire c’est que la qualité de vie est selon moi quelque chose de très subjectif. Du coup j’ai beaucoup de mal à comprendre quand on soutient mordicus que la qualité de vie est meilleure au Canada surtout sans y avoir mis les pieds. Pour moi la qualité de vie n’est pas mieux et elle n’est pas pire non plus. J’en parlais ici.

La vie est beaucoup moins chère…
Mythe et réalité. Encore une fois il faut avoir un minimum de perspective. Si vous quittez Montcuq pour vous installer à Toronto ou à Vancouver, je ne suis pas certaine que vous trouviez la vie moins chère. Je ne trouve pas la vie moins chère en général. Tout dépend de la ville et de ce dont on parle qui a dit vin et fromages encore une fois.

Il n’y a pas de racisme…
Mythe. Je dois avouer que je le pensais un peu aussi. Et puis je suis arrivée ici et j’ai déchanté. Je vous en parle en détails ici. Ce billet m’a d’ailleurs valu de jolis commentaires racistes et /ou violents de gens ravagés qui ne sont pas confrontés au racisme et qui voulaient m’expliquer que mon expérience du racisme n’est pas valide.

Dans le prochain billet je vous parle des mythes team horaires compliqués et des réalités que j’expérimente dans le monde du travail.

 

 

 

Source de l’image ici

Publicités


Catégories :Les Gaous au Canada, Shenanigans

Tags:, , , , , ,

10 réponses

  1. Bon article. J’ai aimé les avertissements pertinents au début.

  2. Amen pour le subjonctif ! Je suis un programme officiel du gouvernement pour les fonctionnaires, et c’était ne pas trouver/penser/croire que + indicatif… je… non.

  3. Je suis d’accord pour la qualité de vie. C’est un truc qu’on voit souvent revenir, mais je trouve pas ça si simple. Après, comme tu dis, c’est subjectif. Avec les semaines de 40h et les 2 semaines de congés payés, je trouve que c’est discutable!

    • Ah les deux semaines de vacances. C’est super subjectif en effet. Perso je trouve que deux semaines ce n’est vraiment pas assez arce que bon les jours feries ont beau tomber le lundi ou le vendredi, il n’y en a pas 10000 non plus hein 🙂

  4. Hello! Post très intéressant, notamment à propos du racisme! Je file lire ton billet ! En tout cas quelle chance de vivre là bas ça doit être superbe! des bisous!

  5. Super intéressant, car comme tu me l’as dit récemment il y a des points communs entre le Canada et les USA. C’est toujours un mélange entre les ‘on dit’ et la réalité. Et ça marche dans les deux sens. C’est pour cela qu’il faut passer un minimum de temps quelque part pour savoir comment ça marche.

    • Je plussoie, toujours experimenter avant de parler et garder a l’esprit que son experience n’est pas parole d’evangile…
      Sorry j’ai un clavier anglo 🙂

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :