I love rien, mais le Canada c’est bien

20150320_180925Je râle parfois sur le blog … OK ça arrive souvent  mais ce n’est pas de ma faute si je suis trop parfaite (et modeste) pour ce monde imparfait.

Bref passons…
Je disais donc que je vous parle souvent des côtés peu plaisants de l’immigration. Si je le fais ce n’est pas parce-que les bons côtés n’existent pas; c’est tout simplement parce-que râler c’est dans ma nature je ne vois pas trop l’intérêt de mentir sur ma situation vous dire que je vis dans un pays merveilleux où la routine n’existe pas et que je suis entourée uniquement de  bisounours.

J’essaie de donner une image réaliste (du moins ma réalité) de  mon immigration; j’essaie de ne pas enjoliver les choses. Parce que l’immigration c’est vraiment expérience  difficile. Voilà pour le scoop du siècle!
Mais ce n’est pas parce-que je parle souvent  des difficultés qu’il n’y a pas de choses positives dans mon / notre immigration.
L’exil et le voyage de manière générale sont toujours (selon moi) des expériences enrichissantes qui nous permettent  de repousser nos limites et de faire des rencontres extraordinaires.
Alors aujourd’hui je vais vous parler des choses positives pour changer. Ne vous y habituez pas trop hein ça ne va vraiment pas durer…

En deux ans au Canada, j’ai croisé  la route de gens merveilleux; de personnes qui sont des soutiens exceptionnels lorsque l’aventure se fait compliquée.
C’est toujours une bonne chose de faire des nouvelles rencontres; ça nous donne de la perspective,  un angle de vue que nous n’aurions peut-être pas envisagé.
Ici, les gens communiquent différemment de ce que j’ai toujours connu. Ils sont plus calmes, moins agressifs. Ça m’a permis de revoir ma façon d’aborder les gens et de régler les problèmes. Je suis un peu moins agressive. Ce changement qui croyez moi est carrément un exploit en ce qui me concerne s’est opéré sans que je ne le réalise.
L’immigration permet aussi de relativiser les choses matérielles . Je ne sais pas si c’est dû au fait qu’on a tout lâché pour partir. Mais on est moins attachés aux objets. J’ai moins peur  de perdre mon emploi par exemple. Quand je vivais en France,  le CDI était pour moi un peu comme le Saint Graal.
Au point où je suis restée dans une entreprise qui ne répondait plus à mes attentes juste parce-que j’y avais un boulot.
Ici je relativise, je vois les choses d’un autre œil, j’ai une vision un peu plus optimiste de la vie et de ses vicissitudes. Je n’ai plus peur de me lancer comme ça pouvait parfois être le cas avant.
Niveau boulot, les responsables que j’ai ici me font plus facilement confiance. On m’a confié des projets intéressants assez vite. Je n’ai pas eu à  attendre d’avoir 30 ans d’ancienneté, 2 gamins et un doctorat d’expert en expertise pour avoir des responsabilités. C’est agréable pour l’ego. Les choses se font naturellement; je sais que si je ne fais pas l’affaire (ou qu’ils n’ont plus besoin de moi)  ils n’auront pas d’état d’âme à me virer. Mais en contre partie,  mon travail est reconnu à sa juste valeur et on sait que je dois gagner ma vie. L’argent n’est pas un sujet tabou ici.
En tant que femme, je me sens un peu plus libre ici dans le sens où je ne réfléchis plus trop avant de m’habiller. En deux ans, je n’ai pas été harcelée une seule fois. Personne ne m’a dit que mes tenues étaient sexy et/ou provocantes. Je ne choisis pas mes tenues en fonction du type de transport que je vais prendre. À Paris je ne me baladais jamais en robe courte dans le RER (D).

J’ai aussi vu de très jolies choses. Le Canada est un pays avec une nature luxuriante. Je me suis cantonnée au Québec et à l’Ontario depuis mon arrivée mais j’en ai vu des paysages magnifiques! Il y a eu les chutes (Montmorency et Niagara) , les îles (mille îles et Flower Pot), les villes (Toronto, Ottawa, Québec , Montréal) et bien d’autres choses à venir…
De manière générale le chemin parcouru  en 21 mois ici est assez phénoménal. Je n’en reviens toujours pas. Alors oui ce n’est pas facile tous les jours mais c’est quand même incroyable. Nous sommes arrivés au Canada avec 3 valises et sans contacts il y à peine deux ans. Nous avons eu le temps de vivre des aventures fabuleuses et de changer de province. Aujourd’hui nous sommes installés comme si nous avions toujours vécu ici et ça franchement c’est quand même assez exceptionnel !

Pour finir, je partage avec vous quelques clichés pris ici et là depuis notre arrivée au Canada.

N’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook et Instagram pour plus de photos 🙂

 

DSCN5903

DSCN5916DSCN5861

DSCN5919

 

 

 

 

 

IMG_20150222_135533

IMG_20150317_173205IMG_20150317_193724

 

 

 

 

 

 

 

20150320_14394520150308_133516

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20150319_115114

20150319_132128

 

 

 

 

 

20150308_135012

20150308_152716 20150310_150634 20150319_114947   20150320_143659  20150320_150335 20150320_152132 20150320_153833 20150320_173708  20150513_082338        DSCN5900

Publicités


Catégories :Les Gaous au Canada

Tags:, ,

21 réponses

  1. Je pense tout pareil que toi Madame Gaou vivre dans un pays qui n’est pas le sien est parfois difficile mais toujours terriblement enrichissant. On apprend de l’autre mais surtout de soi et sur soi. Je suis vraiment heureuse pour vous et le Canada a l’air juste magnifique quoique moi toute cette neige ….

    • Ah la neige. Dommage qu’elle ne soit pas en option à Montréal. En plus mes collègues m’ont dit qu’on a eu un hiver clément cette année alors que j’avais de la neige jusqu’au genou et qu’il faisait -30! J’ai cru mourrir 😂

  2. C’est agréable de lire un blog comme le tien, c’est-à-dire réaliste. On voit la réalité de l’expatriation… On réfléchit à l’immigration, et le Canada est un pays candidat 🙂 Je vais donc continuer à te lire avec attention.

  3. Chouette de lire les côtés positifs de la chose… Effectivement, ça ne sert à rien d’enjoliver non plus, je n’y vois aucun intérêt… Belle journée 🙂

  4. Ça fait plaisir à lire, le positif te va très bien aussi! 🙂

  5. 🙂 !!!!! C’est marrant, c’est ce dont j’ai retenu des 6 mois là bas. Hormis le taf où mon job était different et que je ne peux ainsi pas comparer à la France (lol je note pour le ter d, c’est mon nouveau trajet 😉 ). Mais même… je bossais avec des personnes handicapées, et j’ai halluciné de tout ce qui etait fait autour du handicap au Canada. Il est chouette ton post 🙂 !!

    • Oui c’est un pays vraiment intéressant dont on peut apprendre beaucoup.
      Ah bah le RER D c’est quelque chose. Quand il était à l’heure c’était champagne et voilà les gens que tu croisais quoi! Une fois un mec m’a suivi jusque chez moi! Dieu merci j’ai croisé l’homme en cours de route…
      J’espère que la lueur va bien et que vous vous faites à votre nouvelle vie à 3 😊

  6. Je me suis reconnue dans exactement TOUT ça !! Moi aussi ça fait 2 ans que je suis ici 🙂 Je commence à parler aussi de mon expatriation, d’une autre manière ici

    http://www.cupofthea.com/2015/04/une-troyenne-montreal-1-le-choc-des.html

    Mais c’est super intéressant de te lire !!! Bel article ! xoxo

  7. Découvrir un ailleurs est toujours effectivement une richesse voire un privilège. On en sort toujours gagnant😊.

    Pour des raisons que tu as très explicitement énumérées et bien d’autres, je me sens beaucoup mieux ici. M’y vois je dans 5 ans? Difficile à dire. En attendant, savourons l’imminence de l’été. Je parle bien de ce « beau temps » qui commence à te faire changer d’opinion sur la ville de Montréal😊.

    • Oh la loose je n’avais pas compris que tu étais à Montréal 😂😂😂😂
      Je me sens bien ici et je suis contente d’avoir réalisé mon projet. Est ce que je m’y vois dans 5 ans? Non! Après comme ont dit l’homme propose, Dieu dispose. 😊

  8. Ah, la tarte au sucre! Les photos sont un joli concentré de Canada. Et je ne te sens pas trop négative… je préfère ça aux gens qui te hurle dessus dès que tu mets en lumière un point bizarre, différent ou négatif.

    • Merci Juliette. Ah la tarte au sucre. En fait je pensais que j’étais pas fan du sirop d’érable jusqu’à ce que je mange cette tarte et un coulis onctueux d’érable servi chaud.

  9. Quel chemin parcouru en si peu de temps… on finit par penser que vous y êtes depuis plus de 10 ans à force !

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :