J’aime, J’aime pas à Montréal

aimer

Je suis à Montréal depuis quelques semaines et je pense qu’il est temps de faire un petit j’aime / j’aime pas. Je compte bien continuer à râler et à critiquer copieusement tout ce qui ne me plaît pas. J’ai changé de ville, pas de personnalité.

C’est donc parti pour un petit concentré d’affirmations totalement subjectives sur ma nouvelle ville de résidence.

 

J’aime vraiment beaucoup  🙂

La nourriture. J’ai retrouvé  des restaurants qui proposent des plats d’Afrique de l’ouest . C’est vraiment appréciable.  J’ai passé toute une semaine à me nourrir exclusivement  de Thiep bou Dieune au grand dam de mon tour de taille. C’était comme avoir un petit bout de chez moi dans mon assiette.

Monsieur quant à lui a retrouvé ses viennoiseries et autres douceurs de la gastronomie française (parmi lesquelles se trouvent un reblochon à 35$ quand même) qui lui manquaient.

Le prix de l’immobilier. Plus besoin d’hypothéquer un rein pour se loger. Les loyers coûtent beaucoup moins cher qu’à Toronto et ce n’est pas pour me déplaire. Nous avons un appartement beaucoup plus grand pour un loyer moindre.

Le prix de la garderie. Nous payons 7$ par jour contre 430 par mois à Toronto.

Le côté chaleureux  des gens. Je trouve les gens beaucoup plus agréables qu’à Toronto. Nos voisins nous saluent quand nous les croisons,  certains d’entre eux sont même venus se présenter et nous ont dit de les contacter si nous avions besoin d’aide. Ça nous change des gens qui ne répondaient pas quand on les saluait dans l’ascenseur. ..

L’alcool dans les supermarchés. Quel bonheur de pouvoir acheter de la bière ou du vin à l’endroit où on fait ses courses! On a pas forcément besoin d’aller à la SAQ (Société des Alcools du Québec qui est l’équivalent de la LCBO ici) , on peut se dépanner au supermarché. En revanche (du peu que j’ai vu)  si on veut un bon vin ou du champagne (non le vin mousseux ce n’est pas du champagne) faudra aller à la SAQ.

Les cours d’anglais à l’école pour mini gaou. Elle commençait à avoir quelques notions à Toronto et les cours tombent à pic!

 

Je n’aime pas mais alors pas du tout 😦

L’état général ville. Je trouve Montréal sale et un peu délabrée comparée à Toronto. J’étais vraiment choquée  de voir des mégots de cigarettes par terre. On est pas encore au niveau de saleté de Paris mais quand on vient de Toronto ça choque un peu. De manière générale je trouve que Toronto est plus esthétique en terme d’architecture. Mais ce n’est que mon avis et il est très certainement subjectif.

Les logements.  Je vous ferai un billet dessus très bientôt mais on a un peu galéré pour trouver un appartement convenable. On a visité pas mal de taudis. On ne cherchait pas forcement un condo mais de manière générale,  nous avons trouvé le standing des appartements un peu en dessous de ce que nous avons connu à Toronto. Le top étant quand même l’appartement dont les toilettes donnaient directement sur la cuisine. Le propriétaire, très gentil au demeurant,  a essayé de nous vendre les avantages d’un agencement aussi farfelu mais il a vite compris que c’était peine perdue quand la petite a lancé spontanément:  » Euh maman, faire caca quand tu cuisines ça ne va pas être possible… »

Les routes. Alors ça c’est vraiment terrible. Je vais travailler en voiture et je dois faire des slaloms entre les nid de poules et ce sur plusieurs kilomètres . Les routes sont dans un état lamentable. Je ne donne pas cher des amortisseurs de ma pauvre voiture…

Les chauffards. Je trouvais les Torontois inconscients sur les routes, mais ce n’est vraiment rien comparé à ce que je vis ici à Montréal. Excès de vitesse, queue de poisson, non respect de la priorité, comportement extrêmement dangereux (déboiter et se rabattre via le «zébreur» sur l’autoroute par exemple) etc. , you name it, Montréal got it!  Les chauffards parisiens sont de petits joueurs à côté.

La neige. Contrairement aux deux autres membres de ma famille je n’aime pas la neige. Le grand froid ne me gêne pas, mais la neige ce n’est pas mon truc et à Montréal je suis servie. Mais bon, je le savais bien avant de venir au Canada…

 

Voilà pour mes/nos premières impressions sur Montréal!

Publicités


Catégories :Les Gaous au Canada

Tags:, ,

15 réponses

  1. Ah là là, bon courage alors pour ton installation à Montréal! Je veux bien qu’on échange pour la neige! 🙂

  2. Pour les points positifs j’allais dire : ben viens vivre à dakar !!!! (Quoique le prix des garderies/école revient presqu’au même ici maintenant 😦
    pour les points négatifs : surtout surtout ne viens pas vivre à dakar !!!! Sauf la neige bien sûr 🙂

  3. Je suis un peu jalouse car j’adore Montreal. Mais of course je ne suis que de passage quand je visite. Comme toi la neige n’est vraiment pas un must pour moi. C’est beau, mais j’aime mieux le soleil. Je suis contente de te savoir saine et sauve avec ta petite famille et je suis impatiente de te lire bien vite.

  4. Au final ton demenagement à Montreal, positif ou negatif?

  5. Les garderies à 7$ ne sont pas monnaie courante donc vous êtes bien chanceux. Par ailleurs, je suis intriguée par cet appartement dont les toilettes donnent sur la cuisine. Sinon les nids de poule est me semble t-il la marque de fabrique de la ville. Non☻?
    L’été est imminent et vous allez davantage apprécier cette belle ville.

  6. Quand j’ai lu pour l’état des routes, j’ai souris! Tu dois comprendre!

  7. Merci de partager tes expériences avec nous!! 😀

  8. Bravo !
    En très peu de temps, tu as vu juste pour Montréal (autant pour les bons côtés que les mauvais).

    Concernant les chauffards de Montréal, si çà peut te consoler, saches qu’à Mexico city c’est 100 fois pire qu’à Montréal.

    En fait, si je compare cette ville de 30 millions d’habitants à Montréal qui n’en fait que 3 à tout casser, je dirais qu’il y a beaucoup plus de routes et de branchements et qu’ils ne sont pas indiqués d’avance donc impossible de prévoir si on ne connais pas la ville.

    En plus, le trafique est dense et tout le monde zigzague de façon brusque entre les voitures sans jamais signaler.

    Bref, Montréal est une ville très pépère comparé à Mexico city et il vaut mieux TOUJOURS prendre un taxi que de louer une voiture.

    D’ailleurs, même en tant que passager dans un taxi c’est ÉPEURANT car ces taxis sont des petites coccinelles sans protection et les chauffeurs conduisent très vite (dans ce trafique abominable) car ils pensent que cela va te faire plaisir.

    Une fois, j’étais tellement crispé de peur que pour mettre fin à ce supplice, j’ai offert un supplément au chauffeur pour qu’il ralentisse à 100 Km/h.

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :