Bedtime Snack

snack homerJ’expliquais  récemment à une collègue que  Mini Gaou avait parfois du mal à s’endormir malgré la fatigue. En effet certains soir quand je la mets au lit, elle a beau être épuisée, elle fait la java et le lendemain elle a du mal à se lever. Oui je sais que  ma vie est passionnante, c’est pour ça que je la partage avec vous.

Ma collègue qui a une  fille du même âge que mini Gaou et qui aimerait elle aussi être libérée, délivrée de la malédiction de la reine des neiges  m’a suggéré d’augmenter la quantité de son bedtime snack pour l’aider à dormir. Elle m’a ensuite expliqué que sa fille avait le même problème et que depuis qu’elle lui a adapté son bedtime snack tout va mieux. En vrai elle a dit AMAZIIING .

Je ne connaissais pas du tout  le bedtime snack avant d’en parler avec elle.  Pour ceux qui débarquent comme moi, le bedtime snack  c’est un encas que l’on prend / donne à ses enfants un peu avant  avant d’aller au lit.  Cet encas vient  s’ajouter au diner. En gros comme les gens dinent  (soupent pour les Québécois) super tôt ici, ils mangent un petit bout avant d’aller se coucher.

Elle m’a dit qu’il ne s’agissait pas de refaire un repas mais de manger un truc healthy (sain)  pour passer une bonne nuit. Elle m’a ensuite assuré que ça ne faisait absolument pas grossir et que des études scientifiques ont même démontré que c’était bien pour la santé. Je ne suis pas diététicienne et étant donné mon gros popotin  allure tout en rondeurs, je suis peut-être (surement même) très mal placée pour donner des conseils aux gens en matière de régimes et comportement alimentaires. Mais permettez-moi de douter du fait que se goinfrer de saloperies la nuit  manger avant d’aller au lit soit bénéfique pour la santé.

Alors effectivement manger une feuille de salade avant d’aller se coucher ne doit pas être bien grave. Quoique bonjour la digestion de crudités au milieu de la nuit.  Comme j’ai été intriguée par ses révélations, je lui ai demandé ce qu’elle mangeait /donnait à sa puce avant d’aller au lit. Après avoir entendu sa définition de l’expression healthy snack, je confirme que je suis en droit d’être sceptique. Voici en exclusivité pour vous amis gaous le top 5 des healthy snacks de ma collègue. Je précise que  ses  déclarations ont  été validées par mes autres collègues qui voyant mon scepticisme ont fini par se mêler de la conversation :

Top 1 du healthy snack: le muffin avec un verre de lait. Alors pas le muffin Anglais qui ressemble à du pain hein, non. On parle ici du gâteau qui est vendu entre autres chez Tim Hortons et qui est bourré de sucre. Le mieux pour qu’il soit bien healthy c’est de le prendre aux céréales ou aux fruits selon elles. Délicieux je veux bien le croire mais sain ou diététique, permettez-moi d’en douter.

Top 2 du healthy snack:  Le frozen yoghourt. Le frozen yoghourt tout le monde dit ici que c’est un aliment sain alors que  c’est de la glace! Alors qu’elle (la glace au goût de yaourt) soit moins sucrée et riche en crème que les autres crèmes glacées je veux bien l’entendre. Mais ce n’est pas non plus un sorbet et je ne comprends vraiment pas comment elle a pu gagner son titre de healthy.

Top 3 du healthy snack : La tartine de pain de mie au beurre de cacahuètes. Elles m’ont conseillé de rajouter du miel, de la confiture et /ou des bananes. Je ne vais pas donner mon point de vue sur cet encas parce-que je ne sais vraiment  pas par où commencer. 

Top 4 du healthy snack: Les cookies ou les biscuits fourrés avec un verre de lait. Voir point précédent  pour comprendre pourquoi je ne commente pas non plus.

Top 5 du healthy snack: Le popcorn.  Pour  celui-là je n’ai qu’un mot à dire : rires !

Je sais que les habitudes alimentaires sont aussi culturelles. Je peux vous dire par exemple que: 

-Les gens ici mangent à toute heure. Les food court (aires de restauration des centres commerciaux) sont toujours pleins. Il n’est pas rare de croiser des gens qui mangent leur plat (de riz ou de nouilles) dans le métro torontois.
-Nous sommes là depuis un an et nous ne dinons pas avec les poules pour autant.
-Après plus de 10 ans avec moi, mon homme ne  comprend toujours pas comment on fait au Togo pour  manger du riz avec des haricots, de la sauce, du piment et de la viande au petit déjeuner. Ca s’appelle ayimonlou et c’est une tuerie un vrai délice.
– J’ai  encore du mal à comprendre certaines habitudes alimentaires Françaises et puis il y en a que j’ai adoptées (oui en ce qui me concerne, l’apéro est une habitude alimentaire) immédiatement.

Même si j’ai trouvé  la discussion avec ma collègue très instructive et amusante mais je ne vais pas pour autant changer les habitudes de Mini Gaou. Je ne trouve pas que ce soit une bonne idée de lui donner à manger quand elle fait la java plutôt que de lui hurler de retourner au lit fissa discuter calmement  avec elle.  Je vais donc continuer sur ma lancée de mère indigne et lui proposer une histoire suivie d’un câlin avant de la mettre au lit…

Et vous, pour ou contre le bedtime snack?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

L’image est issue de la série américaine les Simpson

Publicités


Catégories :Le coins des petits Gaous, Une vie de Gaou

Tags:, , , ,

15 réponses

  1. je vais bien m’adapter a cette habitude moi lol vu ma surface de calins qui a augmenter ses derniers temps lol

  2. 100% contre ! Ma soeur a habitué ses filles au bibi de lait en se couchant et elle ne peuvent plus s’en passer… pas sûre que ça les fasse mieux dormir puisque la seconde se réveille toujours entre 5 et 6h du mat !!! Je pense que le lait et le sucré doive jouer un côté rassurant pour l’enfant… Ici les repas c’est à table et à heure définie, malgré le fait que certains continuent à m’affirmer : « mais si ! Un paquet de chips est un repas équilibré ! » Je préfère encore « riz haricot » au petit déj, au moins c’est sain et ça cale pour la journée !

    • Nan mais donner un bibi de lait à un bébé je comprends. C’est autre chose. Mais une «grande» comme ma fille, je ne vois pas au nom de quoi je lui filerais à bouffer avant d’aller au lit parce qu’elle n’a pas envie de se coucher. Je ne sais pas si c’est moi mais j’ai l’impression qu’ici dès qu’un enfant fait un caprice on lui donne à mager au lieu de le «réprimander»
      En tout cas la mienne est pas près de manger dans son lit 🙂

  3. Ici, ils font manger les enfants en rentrant de l’école, à trois heures, alors forcément, il faut les caler un peu avant d’aller se coucher. Mais on reste français, on dine le soir, pas besoin de snack.
    J’adore les définitions du healthy snack de ta collègue . Ça fait peur! Ormis les considérations diététiques je ne suis pas sure que ce soit efficace de bourrer son enfant de sucre avant de le coucher.

    • Oui le dîner 🙂 Ici elle a un goûter vers 3/4h aussi et elle dîne vers 19h/19h30 et elle va au lit ver 20h30. Et on ne mange plus en sortant de table. Je n’envisage absolument pas de lui donner à manger les soirs où elle prétend ne pas avoir sommeil pour continuer à jouer. D’ailleurs c’est marrant , il suffit de lui dire qu’on va refaire les devoirs quand elle dit qu’elle n’arrive pas à dormir pour qu’elle retrouve le sommeil par magie 😆

  4. Ca ne m’étonne pas trop des Canadiens tiens !!! Et le côté healthy euh oui je vois très bien… Encore que tu as souvent les deux extrêmes. Dont les gens qui sont vegan ou gluten free ou whatever et qui ne se pointent pas aux pot luck parce qu’ils ont peur de manger un truc qui va les tuer. (Deux de mes collègues quand même) Et une nana d’un autre département s’est pointée, s’est assise à la table et n’a rien mangé. Au moins mes collègues avaient fait le choix de ne pas venir.

    Difficile de te recommander quoique ce soit par contre mais j’enquêterai via notre ami internet avant de me lancer là-dedans. Et je suis sure que les Françaises ont d’autres astuces que le bedtime snack.

    Ta puce mange aussi très tôt ou rien à voir ?

    • Ah oui les healthy de l’extrême. J’en connais aussi. Genre la meuf qui ne mange pas le pain si tu ne lui garanti pas qu’il est 100% vegan 😆 Donner à manger à la puce au milieu de la nuit n’est absolument pas d’actualité.
      Elle mange vers 19h/19h30 et va au lit entre 20h et 21h les soirs de semaine. Ce n’est pas super tôt finalement. Et le matin elle ne se jette pas sur le petit dèj non plus. elle n’a juste pas envie de dormir comme nous finalement les soirs ou on traîne devant la TV ou l’ordi au lieu d’aller au lit 🙂

  5. J’ai toujours fait mon repas principal le soir. C’est culturel. Pis je mange tard aussi, pas moyen que je mange à 17 h, ou alors une banane! Mais je me demande toujours comment tiennent les gens qui mangent si tôt, à moins de se coucher à 20 h. Ben j’ai la réponse 😆

    Peu importe l’heure à laquelle on mange finalement (c’est scientifique), ce qui compte c’est ce qu’on ingurgite sur 24 h. Alors un repas tard, pourquoi pas, mais s’il s’ajoute au dîner qu’on a déjà pris… moyen.

    • Oui je suis d’accord mais en même temps je me dis que si on laisse L’enfant manger à longueur de journée, on lui apprend à grignoter ce qui est pas top. Et puis je trouve le concept vraiment dérangeant en gros le message qu’on envoie à l’enfant c’est : si tu ne veux pas dormir viens manger! 😆

  6. Contre! Hormis des circonstances exceptionnelles (genre enfant malade avec petit appétit… pourquoi pas… mais sinon, gros contre!

  7. Une seul mot : APEROOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!! Huhuhu !!! 😉
    Ah non, un second : MOJITOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!

  8. Je voulais écrire « un seul mot » of course !

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :