J’aime, j’aime pas façon Gaou

j'aimeJe lisais mes derniers articles et j’ai réalisé  que je n’avais pas râlé depuis un moment. Vous avez le droit de ricaner, c’est de bonne guerre. J’ai donc décidé de faire un petit « j’aime, j’aime pas ». Le dernier date un peu ,  ne soyez pas surpris de retrouver des points communs entre les deux articles. On va commencer par la liste de « j’aime » car elle est  beaucoup moins longue plus sympa à lire.

 

J’aime

Les magasins ouverts le dimanche. C’est génial de ne pas stresser parce qu’on a oublié de faire ses courses. En plus il y a une chaine de supermarché ouverte 24/24. Faire ses courses à 3h du matin, même 10 mois après être arrivée à Toronto c’est toujours aussi étrange et fun.

L’efficacité et la rapidité de l’administration. On pourrait en prendre de la graine dans mon pays où il faut 6 mois, beaucoup d’argent et une intervention divine pour avoir son passeport . Je caricature à peine. Je n’ai jamais passé plus d’une heure dans une administration ici. Certaines formalités peuvent être accomplies sur internet. Amazing.

La simplicité des démarches en général. Je n’en reviens toujours pas de la facilité avec laquelle on peut louer un appartement ici. Pas besoin de fournir son arbre généalogique et un container de papiers (inutiles) en garantie. Dieu que c’est appréciable.

La sécurité. Je n’ai pas l’impression d’être dans la 4e plus grande ville d’Amérique du nord. Je me sens en sécurité partout  et ce à n’importe quelle heure. Il n’y a pas dans les transports (qui sont d’ailleurs très propres), de petites frappes qui font profiter toute la rame de leur musique pourrie et qui jouent les caïds parce qu’ils sont en bande.

Les matches de NBA en live. C’est du  bonheur à l’état pur. J’adore le basket et avoir des matches de NBA à quelques stations de métro c’est génial même si les places sont très chères.

Payless Shoes. Des chaussures correctes à ce prix, je craque. Alors oui je ne peux pas mettre de talons pendant l’hiver mais le beau temps revient petit à petit et il faut de nouvelles chaussures pour fêter ça… Non ?

 

Je n’aime pas

L’hypocrisie. Au bureau, à l’école et dans les relations au quotidien. Je ne sais jamais ce que les gens pensent vraiment. Les relations sont fausses et superficielles. Il faut nourrir les faux-semblant,  faire vivre ce simulacre de bonheur. J’ai l’impression d’être en permanence en représentation, sourires forcés, hochements de têtes, un vrai automate. C’est épuisant moralement de devoir  être faux-cul  faire semblant à chaque instant. C’est LE point noir de ma vie ici. Ce manque de franchise, cette malhonnêteté intellectuelle que l’on sert sous couvert de politiquement correct me fatigue. Je rêve d’un juste milieu entre les jérémiades incessantes de Paris et la béatitude imbécile qui est de mise ici.

Le réseautage. Rien que le mot m’énerve. Un ami m’expliquait  récemment la différence entre piston et réseautage. Malgré ses arguments très intéressants du reste, (on en reparlera) je suis moyennement convaincue par le bienfondé de cette méthode. Je déteste cirer des pompes réseauter au lieu de compter uniquement sur mes compétences. Je trouve ça injuste et limite insultant. Tout ce cinéma pour se faire se faire remarquer ça me fatigue. Si j’avais voulu en faire des tonnes pour réussir au lieu de compter sur mes connaissances, j’aurais fait de la politique.

Le métro. J’ai tout dit ici. Je ne comprends vraiment pas qu’une ville aussi moderne que Toronto ait un métro aussi archaïque et cher.

La discrimination à l’embauche dont sont victimes les néo immigrants / immigrants de la première génération. Elle a beau se cacher sous le joli pseudo d’expérience canadienne, ça reste une forme de discrimination à mes yeux. La préférence nationale existe dans tous les pays mais je ne m’attendais pas à en voir autant dans un pays qui prône l’immigration et qui fait des campagnes publicitaires pour attirer des gens sur son territoire.

Le piédestal sur lequel des inconnus placent mini Gaou. Je me suis pris 2/3 remarques de zouaves intrusifs parce que je la grondais gentiment dans un supermarché alors qu’elle faisait un caprice. Il ne faut pas les gronder les enfants rois qu’on m’a dit. Son institutrice m’a d’ailleurs avoué qu’elle ne punit quasiment jamais. Elle se concentre sur le positif pour reprendre ses termes. En gros quand Mademoiselle Gaou fait une bêtise,  l’école nous informe mais ne lui dit presque jamais rien. Je ne dis pas de sortir le martinet et autres méthodes inutiles et barbares, mais gronder un enfant quand il a fait une bêtise, je ne vois pas en quoi c’est problématique. Alors chacun sa technique mais je refuse catégoriquement de fermer les yeux sur les bêtises le négatif . Comme dit mon père la discipline est une qualité innée qui demande du travail.

 

La semaine prochaine je vous fais un petit  « ça manque , ça manque pas » 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source de l’image ici

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités


Catégories :Gawazeries

Tags:, , , , , ,

14 réponses

  1. Moi aussi toute mes chaussures achetées au Canada viennent de Payless! 🙂
    Le reste… pour avoir travaillé avec deux francophones, un de France et un Canadien, ce n’est guère mieux.

  2. Il y a quand même plus de j’aime que de j’aime pas!

  3. Et bien moi j’aime bien quand tu râles et j’aime bien quand tu ne râles pas !

  4. Faut que j’écrive sur le phénomène des enfants-rois, tiens. Ça me gonfle, mais d’une force…! L’autre jour, quelqu’un dans un magasin était en admiration devant Mark : « OG, so cute, blahblahblah ». En général, ça me met un peu mal à l’aise alors je réponds (avec le sourire!) un truc du genre « Oh thank you, yes, he can be a pain in the butt but he is cute when he wants to ». Bref, je me suis tapée un « sermon » style « kids are so precious, at the age they don’t know how to behave, you should cherish every single moment blahblahblah ».

    Yeah, right.

    Les gens sont bizarres. Je pense aussi que l’éducation commence tôt et je n’hésite jamais à « gronder » Mark s’il fait trop l’idiot. Et il n’a pas franchement l’air brimé pour autant.

    • Ahhhh enfin quelqu’un qui me comprend! Je suis souvent à deux doigts de dire des vulgarité quand on vient me voir pour me dire comment éduquer MA fille 🙂 Les enfants rois vaste sujet sur lequel on doit se pencher 🙂

  5. 5 en commun dans les J’AIME (sorry, je n’aime pas trop le sport ballon)
    Dans JE N »AIME PAS, totalement d’accord avec les enfants rois et reines. Crazy ici aussi. Pas grave, je monte le ton si nécessaire et les résultats sont bons au final.
    Comme toujours, j’adore votre voix si rafraichissante dans l’hypocrisie ambiante. Merci.

  6. Je te rejoins sur tout. Vous avez de la chance d’Avoir un magasin ouvert 24/24, ce n’est pas le cas à Montreal. Je suis suprise pour le metro de T-DOt vu le prix que vous payez c’est aberrant. (je vais arreter de me plaindre de la STM)

  7. Payless Shoes est super !!! La discrimination a l’embauche est tellement dure :(…

  8. Magasins ouverts le dimanche !! Et dire qu’on fait la fête à Munich, car depuis 2003, les magasins sont ouverts le samedi jusque 20h (avant c’était 16h). Évidemment c’est bondé le samedi, on imagine bien qu’ils se feraient un max de thunes en ouvrant le dimanche, mais comme toutes les religions sont égales, surtout le Christianisme, et bien y a rien à faire.

  9. Un inconnu va venir me dire n’a pas le droit de gronder son enfant?
    Non mais y a des claques qui se perdent dans votre pays là hein.

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :