Faut pas fâcher nous s’amuser

tintinToronto célèbre la Francophonie jusqu’au 27 Mars prochain. Afin de rendre hommage à ma façon à  la langue de Molière (j’adoooore Molière), je vous propose de faire un petit tour au Québec. Je vais partager avec vous mes expressions québécoises préférées. Tout blog d’immigrant au Canada qui se respecte doit faire un article cliché sur la langue québécoise! Dans la société où je travaille, il y a énormément de francophones parmi lesquels se trouvent de nombreux Québécois.  Je dois vous avouer que  parfois, je ne comprends absolument rien à ce qu’ils me disent. J’ai aussi vécu quelques situations cocasses. Je me suis par exemple  retrouvée face à des gens mi amusés mi choqués  lorsque je racontais que plus jeune je m’occupais des gosses de mon voisin pour gagner un peu d’argent.  En effet au Québec un gosse est un testicule…
Voici sans plus attendre mes expressions préférées :

Écouter la TV: Ici on ne regarde pas la télévision, on l’écoute.  C’est très déroutant les premiers jours puis on finit par ne plus y prêter attention.
Un zouf:  C’est un idiot. Un de mes collègues l’a utilisé pour qualifier une personne qu’il n’aimait pas beaucoup. Je trouve que ce mot sonne plutôt bien.
Barrer la porte: On ne ferme pas la porte, on la barre. Ne me demandez pas pourquoi je n’en sais absolument rien. Je n’ose pas demander à mes collègues pourquoi ils barrent leur porte au lieu de la fermer. Parce qu’honnêtement quand on veut être sûr que personne ne se barre, la porte, il vaut mieux la fermer non ? J’avoue elle était facile !
Fermer la lumière: les québécois barrent leurs portes mais ferment les lumières. J’ai plusieurs fois entendu mes collègues dire qu’ils avaient oublié de fermer la lumière et qu’ils l’avaient laissée ouverte toute la fin de semaine. On ne dit pas weekend en français au Canada on dit fin de semaine, oui même en Ontario.
Peinturer: Ce mot c’est mini Gaou qui me l’a fait découvrir. Elle l’a utilisé, je l’ai corrigée et elle s’est énervée en disant que c’est la maitresse qui lui avait appris.  Ça veut dire peindre et il s’utilise sans problème icitte ici!
Courriel/Pourriel: mes collègues n’envoient pas de  mails, ils font des courriels et utilisent un @ commercial et non un arobase. Ils ne reçoivent pas de spam car le courrier indésirable c’est du pourriel. Je trouve le concept de pourriel vraiment sympa!
Tigidou: Ca veut dire ok ça marche. J’adore ce mot parce qu’il sonne vraiment enfantin et quand j’entends un responsable lancer un  tigidou à la fin d’une conversation professionnelle donc sérieuse, j’ai toujours envie de pouffer de rire tellement je trouve ça décalé.
Canceller: Ce mot vient de l’anglais cancel et veut dire annuler.  Il y a aussi le mot céduler qui signifie planifier et qui est issu du mot anglais schedule. La première fois que je les ai entendus ici, ils sortaient de la bouche d’un collègue Québécois. Il les citait en exemple pour me prouver que les Français utilisent beaucoup trop d’anglicismes contrairement aux Québécois qui  défendent la langue française, la vraie eux! Sans commentaire…
Wo meneute: Attend une minute.
Il fait frette à matin!  Comprenez qu’il fait froid ce matin.
C’est écœurant: Cette expression veut dire que c’est super bon! J’ai une collègue qui m’a d’ailleurs apporté un donut au tout début de mon contrat parce que j’avais dit que je trouvais ça écœurant.
Astheure: Il parait que ça veut dire à cette heure…
Escalader une requête: Mes collègues l’utilisent sans arrêt ça veut dire faire remonter un point/sujet aux responsables de service.
Tu: On le retrouve un peu partout! Tu veux-tu manger? On a tu du stock? C’est-tu vrai? Il y a même une dame qui m’a demandé : tu veux-tu t’assir? Oui t assir!
Mon char a jamé quand cht’aller gazer: Lorsque mon collègue m’a dit cette phrase, il a été pris d’un fou rire devant mon air ahuri. En fait je souriais bêtement  parce que je n’osais pas lui dire que je n’avais RIEN  compris pour ne pas le vexer. Il a fini par m’expliquer entre deux ricanements que ça voulait dire : Ma voiture est tombée en panne quand je suis allé faire le plein.
Honnêtement même si je les trouve super rigolotes, je ne peux pas me résoudre à utiliser les expressions ci dessus.

Pour conclure, je vous invite à regarder  ici une très courte vidéo qui démontre avec humour qu’on peut parler la même langue et ne pas se comprendre!

Pour en savoir plus sur la semaine de la francophonie rendez-vous ici

Je vous ferai très bientôt un billet sur des mots et expressions qu’on utilise en Afrique Francophone. On a aussi de très jolies formules!  🙂

Publicités


Catégories :Gawazeries

Tags:, , , , ,

15 réponses

  1. J’attends avec impatience les expressions d’Afrique francophone, j’adore quand le français se décline en couleurs!

    Un truc qui m’a longtemps perturbé, c’est « tapis » pour « moquette ». Ben comment on dit quand on met un tapis (a rug) sur la moquette (a carpet)??

  2. Cool ! je dois avouer que je m’en lasse pas… parce que j’ai pas de Québécois autour de moi ?

  3. Qui a dit que la langue québécoise était de l’anglais avec du vocabulaire français ?

    Une connaissance québécoise sur Vancouver n’arrête pas de dire  » je suis rendu à ceci, il est rendu à cela, c’est rendu à ça « …..un peu déroutant au début.

    • Oh oui c’est déroutant surtout quand on se retrouve à utiliser des mots de manière inappropriée . Honnêtement le terme escalader je ne m’y fais pas. On escalade les montagnes pas les requêtes… 🙂

  4. Ah ah j »ai bien ri ! Surtout que cette semaine je reçois 8 québécois pour une visite commerciale, c’est très exotique et rafraichissant même si je ne comprends pas toujours tout ! Vivement le 2e épisode spécial francophonie. En attendant, je demande la route…

    • Demande la route keye! Oh la conversation Sénégal /Québec ca doit être super! Je suis jalouse. Tu feras attention à ne pas parler de ton gosse s’il te plait 😀

  5. J’adore les expressions québécoises! J’ai une maman d’élève que n’éclipse, c’est toujours génial de lui parler…pardon, c’est le fun!

  6. Je connais bien ta vidéo 🙂 Elle avait plus ou moins buzzé il y a quelques temps. Enfin, surtout qu’on a la caricature du Parisien et non du Français. Cela dit, les parisiens sont souvent comme ça… Et encore, ils ont été cool 😉

  7. J’adore le Quebec pour toutes ces expressions si imagees et parfois si proches du vieux francais que j’ai entendu en Normandie petite. Comme « fermer la lumiere. »
    Desolee pour les accents, je suis pressee ce soir. Mais j’adore vous lire!

  8. J’adore les expressions québécoises ! C’est pour ça que je suis une grande fan de la série BD « Magasin général » de Tripp et Loisel !

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :