Un Gaou au bureau: les vacances

holidaysJe ne vais pas vous annoncer un scoop en vous disant qu’au Canada les employés ont droit à 2 semaines de vacances par an. C’est un fait, c’est comme ça. Si vous voulez travailler ici, oubliez vos 5 semaines de vacances annuelles. Les RTT n’existent quasiment pas non plus. Si vous faites des heures supplémentaires, généralement on vous les paie. Sachez cependant que c’est très mal vu de rester tard au bureau sans qu’on vous le demande. Rester tard est perçu comme un manque d’organisation ; ça veut dire que vous ne savez pas gérer votre temps. L’employé moyen quitte le bureau au plus entre 16h30 et 17h au plus tard. Le présentéisme inutile n’est absolument pas de mise ici. Personne ne va vous regarder de travers parce que vous quittez le bureau à 16h. C’est cette différence culturelle qui explique entre autre la pause déjeuner express où on aspire son repas devant son écran d’ordinateur comme un robot.

Pour en revenir aux vacances, comme je le disais plus haut, on a droit à deux semaines. C’est la durée légale vous pourrez arriver à 3 ou 4 semaines en négociant ou en fonction de l’ancienneté. J’ai un collègue qui a 5 semaines par an à cause de son ancienneté à savoir 35 ans de boite. Si demain il decide de changer d’entreprise, il repassera à 2 semaines de vacances comme tout le monde.

Je suis passée de 7 semaines de vacances (5 de congés payés et 2 de RTT) à 3 semaines. Pour l’instant ça va. En même temps je ne peux pas dire au bout d’à peine 6 mois si c’est supportable ou pas. Ce serait ridicule ! C’est le genre de chose qu’on ne réalise que sur le long terme. De plus j’ai la chance de pouvoir travailler de la maison quand ma fille est malade ou quand j’ai des rendez-vous. Je peux aussi choisir de récupérer mes heures supplémentaires au lieu de me les faire payer ou encore prendre des congés sans soldes. Niveau vacances, je n’ai pas le même nombre de jours qu’à Paris mais je travaille dans une entreprise beaucoup plus flexible. On va dire que ce que je perds d’un côté je le gagne de l’autre.

Mister Gaou est passé de 9 semaines de vacances (5 de congés payés et 4 de RTT) à 2 minuscules semaines. Sa boite est un peu moins flexible au niveau des jours et il n’a pas la possibilité de travailler de la maison. Autant dire que la transition est un peu plus compliquée pour lui.

Hier j’ai appris que certaines entreprises avaient une drôle de politique concernant les vacances. En effet, il y a des rats sociétés, qui de juin à septembre, pour chaque jour pris, décomptent 1.5 jours de vacances à l’employé qui a moins de 3 ans d’ancienneté. Soi-disant que c’est une période super chargée pour eux, comme s’ils étaient les seuls à bosser l’été. Je vais encore faire ma râleuse de base mais sincèrement je trouve cette pratique scandaleuse! Elle est malhonnête et dénote de mon point de vue d’un manque de respect pour l’employé. Déjà que 2/3 semaines de vacances ce n’est pas beaucoup, on ne peut pas les poser quand on veut ? L’employé qui travaille d’arrachepied de juin à septembre ne touche pas une demi paye en plus pour chaque jour travaillé que je sache. Pourquoi devrait-on lui sucrer une demi – journée de vacances ?

Je sais que ça peut paraitre disproportionné comme réaction mais c’est le genre de pratique qui peut me pousser à refuser un emploi. Question de principes.

De plus la personne qui m’en parlait m’expliquait que tous les employés trouvaient ça malhonnête de la part de l’entreprise mais que personne ne s’en plaignait. C’est comme ça et puis c’est tout. Le fameux refus du conflit à la canadienne. Personnellement je pense qu’à un moment on doit élever sa voix pour les choses qui nous paraissent injustes. On ne peut pas sous prétexte de ne pas vouloir faire de vague / éviter les conflits, se taire et faire le mouton face à une situation qui nous dérange profondément. Cet immobilisme doublé du mutisme hypocrite où on fait semblant de tout trouver amazing même quand ça ne va pas me gonfle de plus en plus.

Pour finir sur une note un peu rigolote, vous trouverez ci-dessous le classement HOTELS.COM du nombre de jours de vacances  et de jours fériés payés par pays. Inutile de dire que le Canada et son copain Etats-Unis sont à la traine sur ce plan.

Je pense que je vais aller m’installer en Russie moi …

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source: HOTELS.COM

 

Publicités


Catégories :Une vie de Gaou

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

10 réponses

  1. Ah wouai quand même ça calme…bien toi Russie moi la Suède…lol 😉

    • La Russie c’est ironique hein vu comme ils sont très ouverts en matière de droits de l’homme , je ne vais pas y aller hein . Je comprends même pas qu’on leur ait filé les JO mais bon c’est un autre débat 🙂

  2. Attends, on se fait avoir en Angleterre, il y a un jour férié de plus en Écosse, en Irlande du Nord et au Pays de Galle. C’est un scandale!

  3. Oui oui, c’est connu que les USA ont en fait + de vacances en théorie 😉 À noter que quand tu parles de ton collègue qui a 35 ans de boite, en fait il aurait certainement le même nombre dans une autre boite puisqu’on va forcément lui demander combien de vacances il a. Et à ce moment là, la boite va dire « ok je t’en donne tant ». Une boite sait très bien que tu ne vas pas quitter 5 semaines de vacances pour 2. Ca serait ridicule.

    Aussi, quand tu es dans la direction, tu as souvent d’office 4 ou 5 semaines.

    Le problème au Canada est que quand tu te plains, tu prends la porte. Donc, je t’assure que tu n’auras pas envie de te plaindre 10 fois… Je l’ai fait deux fois, j’ai pris la porte deux fois. À un moment donné, faut savoir où sont les priorités aussi… Faut pas oublier que tout le monde est remplaçable donc ils s’en tapent complètement.
    Je ne dis pas que c’est juste, loin de là, mais il ne faut pas oublier que le Canada, ce n’est pas l’Europe et il y a des règles TRÈS établies qui ne changeront jamais. Moi ça ne me choquait plus. Si d’ici 6 mois ça te choque encore, la vie pro risque d’être compliquée…

    Le seul moment où tu peux dire quelque chose c’est quand tu es syndiqué. Mais 1) il faut, en plus d’être syndiqué, que tu payes une cotiz en plus pour avoir accès au syndicat (parce que ce n’est pas toi qui est syndiqué mais ton poste) et 2) Ca ne garantit de toute façon pas que tu te feras virer (je le sais, ça a été mon cas. Cf plus haut)

    • Je pense que tout dépend de la boite et du poste. J’ ai une collègue qui a été recrutée avec 2 semaines de vacances, elle en avait 4 dans son ancienne boite et n’a pas pu négocier plus. Quand je dis se plaindre, ce n’est pas aller pleurer en disant je veux plus de vacances. Les employés de la boite qui décompte plus de vacances que ce qu’ils ont pris pourraient proposer une organisation aux responsables pour l’été par exemple, un truc qui évite de sucrer un demi jour supplémentaire aux gens qui posent leurs jours entre juin et septembre…
      On est pas obligé d’être syndiqué ou de faire grève ou je ne sais quoi. Juste une proposition, si elle est rejetée au moins ils auront essayé plutôt que de dire c’est amazing et de se plaindre dans sa barbe.
      Après comme tu dis je ne suis la que depuis 6 mois. Je vais peut-être finir par trouver cette situation normale 🙂

  4. Je ne sais pas si faut trouver ça malheureux ou non mais comme je l’avais écrit sur un article, ça ne me choquait même plus de voir les gens de faire virer ou de me faire virer moi même pour des raisons futiles… Et tu sais quoi. Tout ça me manque terriblement en France. Eh oui. Parce que d’un côté, tu n’es jamais bloque nulle part. Tu peux faire un peu comme tu veux. Je crois que je n’aime pas les contraintes professionnelles qui tobligent a te dire que faut que tu poses un préavis de 3 mois si tu veux changer de taf.

  5. Tout pareil ici comme diraient mes copains du Quebec. Enjoy votre temps libre.

  6. Hello!
    moi je suis suisse et je suis tombee sur ton blog un pdu psr hasard! J adoreeeeeee soit dit en passant.
    par contre je n ai jamais rien commente mais j avais envie decrectifier un truc, en Suisse se n est pas 29jours!!! Si seulement… mais 20 jours!!!
    et encore hei , tu peux ramer pour les avoir en regle generale et on va te payer les jours pas pris car tu n arrives jamais a les prendre ces 20 jours c est tellement enorme genre, mais pas en heures supp hein, au tarif normal, et qui bien sur seront taxees aux impots… donc pas tres favorable pour l employe!
    sinon sur le fait de se la coincer quand tu trouves qqch de pas juste, ni correcte, comme l explique Lisa, je pensais que c etait un peu universel de se la coincer, pas seulement au Canada
    pour eviter les conflis, mais surtout que y a milles personnes derriere toi qui attendent enfin un job et si dans 5 minutes tu ne veux pas te retrouver dans la rue, meme si ici se n est pa legal maison s en fou (les employeurs) et de ce fait tu ne toucheras pas de chomage, vu que pas legal, ben crois moi, y a pas qu au Canada ou faut pas l ouvrir, quoi qu il arrive!
    ah monde du travail…

    • Je crois qu’il y a les jours fériés dans le classement hotel.com
      C’est clair que par les temps qui courent, il vaut mieux être un employé modèle
      Merci pour le blog 🙂

  7. Desolee pas vu ta reponse avant!
    ahhhhh je comprends un peu mieux sauf que, les feries nous n en avons que deux d officiels par annee, le 25 decembre et le 1er aout, jour dr fete national… ce qui nous ferait 22 au total!
    bon de toute facon c est un peu partout pareil, dans les pays ou il y a plus de conges ils doivent surement ramer ailleurs, et ou y en a moins il y a d autres choses plus avantageuses, comme par exemple le nombre d heures etc…
    😉

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :