Se nourrir façon Gaou: les supermarchés

download-1

Je vous parlais ici des restaurants et de la facilité qu’on a pour (mal) se nourrir à Toronto avec un peu d’argent.
Mais si on veut on peut manger équilibré. Il suffit de choisir une salade au restaurant ou de cuisiner. En ce qui me concerne aller au restaurant pour manger une salade c’est exclu. C’est comme si je perdais mon temps. Manger équilibré, c’est uniquement à la maison.
Faire ses courses à Toronto c’est plutôt facile. C’est une grande ville et ce ne sont pas les supermarchés qui manquent! La première fois que nous avons fait les courses, nous étions perdus. Nous sommes allés avec nos codes français et nous cherchions des produits que nous avions l’habitude de manger à Paris; nous n’avons rien trouvé. Nous sommes repartis bredouille car la mise en rayon et les produits sont totalement différents.

La plupart des produits importés (fromages par exemple) coûtent les yeux de la tête. Si vous voulez à tout prix consommer français, prévoyez une fortune. J’ai vu du boursin à 13 dollars et des mini babybel à 5 dollars. Les prix n’incluent pas la taxe de 13%.
Les légumes sont variés, énormes (oignons de la taille d’un gros pamplemousse) et …sans goût.
Même au supermaché, la junk food est beaucoup moins chère que les fruits et légumes . La différence de prix est impressionnante.
L’alcool, c’est uniquement à la LCBO. On ne va pas remuer le couteau dans la plaie en parlant à nouveau des prix…
Il y a en revanche des produits très très bizarres que je n’avais jamais vu en France. Parmis eux :
-le jus de palourdes! Oui du jus de fruits de mer en bouteille
-le blanc d’œuf en brique.
– la Poutine en conserve. Alors la Poutine ce sont des frites recouvertes de fromage et de sauce. Je ne sais pas comment on peut mettre ça en conserve
– le sirop saveur beurre
– le bocal d’oeufs durs
De tous les aliments cités ci dessus, je n’en ai goûté aucun tellement ils ont l’air tous plus dégueulasse les uns que les autres…
Si vous n’avez pas envie d’aller au supermarché, vous pouvez faire des courses rapides dans un endroit très original. Dans ce pays étrange vous pouvez acheter vos œufs, vos pâtes et votre jambon à la pharmacie avec votre paracetamol! Vous pouvez aussi y poster votre courrier. C’est vraiment déroutant les premiers jours…

Quand on est immigré , on a parfois envie de manger des plats de chez soi. Ce n’est pas une façon de faire du communautarisme et ce n’est pas absolument incompatible avec l’intégration contrairement aux affirmations (débiles) de certains. Mais ça c’est un autre débat.
Quand je suis arrivée à Paris il y a plusieurs années, les supermarchés n’avaient pas encore de rayon « exotique » bien fournis avec des fruits et légumes que j’avais l’habitude de manger à Dakar ou à Lomé. On trouvait juste 3 conserves de lychees, 2/3 marques de fajitas, du guacamole et voilà! C’était vraiment une vision étroite de l’exotisme!

J’ai vécu ainsi plusieurs années frustrée de ne pas trouver les produits de chez moi quand j’en avais envie. Et puis tout doucement les supermarchés ont commencé à avoir de vrais rayons avec igname, manioc, patate douce, gombo, piment, papaye, haricot, plantain, manioc, mangue, avocat (les vrais avocats pas les petits trucs insipides vendus par 3 dans des filets), corossol! Ce n’était pas toujours donné mais au moins ça existait.
Et à Toronto alors comment ça se passe? Alors ici, du peu que j’ai vu, pas de rayon exotique pour les fruits et légumes tout est au même endroit, bananes plantains sont avec les pommes, l’igname est avec la pomme de terre et le gombo est au rayon légumes avec les carottes.
Pour les conserves c’est différent, il y a un rayon « international ». J’ai testé quelques supermachés depuis que je suis là et je trouve qu’ils reflètent vraiment le côté multiculturel de la ville. Les prix des produits « exotiques » sont plutôt corrects.
Seul inconvénient à Paris je pouvais éviter le rayon exotique quand je faisais les courses. Ici je ne peux pas et je rentre toujours avec du gombo, légume qui sert à faire la sauce préférée de ma fille; temps de preparation: 1h de corvée pour moi , Temps d’engloutissement: 2mn30 …

Les supermarchés testés par les Gaous

No Frills et Foods basics: Plutôt bas de gamme les comparerais à leader price. Notez quand meme qu’on peut trouver des produits de marque dans ces deux magasins.
Loblaws: Moyenne gamme. Produits corrects. Je dirais qu’il offre un bon rapport qualité prix.
Metro: Haut de gamme. Prix très élevés mais produits de bonne qualité. En plus ce supermarché à l’avantage d’être ouvert 24h/24. Faire ses courses à 3h du matin, j’ai testé et c’est vraiment étrange d’autant plus que la caissière souriait.
Sobeys: Haut de gamme. Les produits sont excellents et cela à un coût. Chaque, passage en caisse est douloureux mais les produits sont vraiment bons et les fruits et légumes ont du goût!

Notre budget alimentation
Au risque de me répéter, je tiens à redire que la vie est extrêmement chère à Toronto. Malheureusement les supermarchés n’échappent pas à cette règle. À 3 nous dépensons entre 120 et 150$ par semaine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités


Catégories :Les Gaous au Canada

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

7 réponses

  1. Finalement, le cheddar et les chips oignon vinaigre, ça n’est pas si mal! Du jus de palourde? Yuk!

  2. Loblaws pour moi c’est équivalent à Metro et Sobey’s. D’ailleurs, en terme de prix, on dépensait exactement pareil dans ces trois magasins et 20 % de moins à NoFrills on va dire… Et quand je te dis 20 % de moins j’étais quand même à 100 $ par semaine pour deux !!!! 120 $ comme toi dans les trois autres.

    Depuis que je suis rentrée sur Paris, il faudrait que je fasse un plein complet (je vis chez les beaux parents en attendant de trouver un logement !) mais la viande est déjà BEAUCOUP moins chère et honnêtement je pense que ça nous coûterait moins… Et encore j’ai été chez Monop tu imagines si j’allais chez Auchan ! Je payerais encore moins.

    Oui je confirme la vie est HORRIBLEMENT chère à Toronto !

    • Ben je m’en sors pour un peu moins à Loblaws c’est marrant. Par contre la viande on en prend quasiment pas, pareil pour le poisson super cher! En plus parfois la viande est tellement noire que tu te demandes comment ils osent mettre ça en rayon … Toronto est hors de prix! Avec un enfant c’est la ruine…

  3. Ah du coup vous ne mangez plus de viande ni rien ? Parce que chez le boucher c’est encore PLUS cher. Mais genre HORS DE PRIX. J’y avais juste été avec mon père une fois et j’avais halluciné avec les prix. On n’y est jamais retournés !

    Par contre, j’ai jamais vraiment vu de viande noire en rayon. Au contraire, c’est plutôt très très rouge comme d’habitude histoire de ne montrer que ce qui est beau. Mais pour un streak de 250 g à peine on était sur du 11 $. L’horreur !

    Du coup vous pensez à bouger ailleurs que Toronto ? Je t’avoue qu’avec un enfant je n’aurais pas pu vivre dans cette ville. La crèche à 1800 $ qui t’oblige à rester chez toi, non merci !

    • En fait on a jamais été des gros mangeurs de viande rouge en plus moi je naime pas la viande de porc donc ça restreint vachement. Pour la viande noire j’en ai encore vu aujourd’hui! Elle est souvent en promo d’ailleurs. Faudrait que je prenne des photos!
      Bouger de TO je ne sais pas, on vient d’arriver lol! On verra dans un an ou deux. Tout va dépendre des opportunités. Apres le prix des crèches me pose un gros problème si jamais on décide de lancer le 2e mini gaou, ca va être serré! Affaire à suivre donc 😉

Laisse petit mot pour lancer les palabres !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :